Capsule DD 050

Posted 3 wks ago


Download Audio

La Capsule DD n°50 du 19 novembre 2021

L'actu du moment : La précarité énergétique

Attention

Le Sénat a annulé la prime de 100 € après l'enregistrement de la Capsule DD, peut-être sera-t-elle rétablie par l'Assemblée ? pour en savoir plus...

L’écho du Sup’ : L'élaboration de la stratégie DD d'UniLaSalle avec l'Agence Déclic

Le geste du mois : Une AMAP sur le campus de Beauvais

L’agenda de la prochaine quinzaine

Transcription

Geoffroy C'est le vendredi 19 novembre et vous écoutez la 50ème capsule DD ! Nous poursuivons avec toujours autant d’enthousiasme, cette chouette aventure de vous informer, de vous intriguer et de vous éclairer sur les questions de développement durable et de responsabilité sociétale.

Et d’ailleurs, en matière de responsabilité, vous avez été quelques uns à demander à ce que nous la Capsule soit plus ouverte aux personnes malentendantes : c’est désormais chose faite : nous ajoutons dorénavant sur notre site web la transcription des textes de nos capsules. N’éshitez pas à nous en faire un retour.

Mais trêve de bavaradge : c'est le moment de la Capsule DD. Vous êtes bien installés, alors c'est parti !

Générique

Au menu, cette semaine :

  • L’actu du moment : La précarité énergétique
  • L’écho du Sup’ : L'élaboration de la stratégie DD d'UniLaSalle avec l'Agence Déclic
  • Le geste du mois : Une AMAP sur le campus de Beauvais
  • Et l’agenda de la prochaine quinzaine...

L’actu du moment

Nathalie Impossible de ne pas entendre parler du sujet de l’énergie à l’heure actuelle ! L’envolée des prix de l’énergie entraîne de plus en plus de foyers en situation de précarité énergétique. En France, l’ONPE (Observatoire National de la Précarité Energétique) en dénombre près de 3,5 millions... Une situation qui s’est amplifiée lors des confinements et qui a mis en lumière d’autres difficultés comme des logements suroccupés, exigus, insalubres, mal isolés du bruit...

Le 10 novembre, une journée de sensibilisation sur la précarité énergétique a été organisée par 19 associations, dont la Fondation Abbé Pierre. L’objectif était de mettre en lumière les causes et les conséquences de ce phénomène. Mais qu’entend-on par précarité énergétique ?

Iris Inscrit dans la loi Grenelle du 10 juillet 2010, ce terme désigne la difficulté, voire l'incapacité à subvenir à ses besoins élémentaires en énergie pour vivre décemment dans son logement à un coût acceptable.

Pour mesurer la précarité énergétique, l’ONPE s'appuie sur trois indicateurs principaux :

  • le taux d'effort énergétique (la part des revenus consacrés aux dépenses énergétiques) ;
    • l'indicateur bas revenus, dépenses élevées (la part de dépense énergétique au regard de la taille du logement et de la composition familiale) ;
    • le ressenti de l'inconfort, un indicateur du froid.

Selon la Fondation Abbé Pierre, les causes de la précarité énergétique sont multiples : des bâtis en mauvais état ou non isolés (on parle alors de passoire thermique), une énergie de plus en plus chère et enfin la précarité financière des ménages.

Nathalie D’après l'ADEME, les 20% de ménages les plus pauvres consacrent à l'énergie une part de budget 2,5 fois plus élevée que les 20% les plus riches, notamment en raison de la performance thermique médiocre de leurs logements. Une double peine pour les personnes les plus pauvres chez qui les difficultés de paiement des factures s'accumulent, obligeant ainsi les ménages à se priver quotidiennement.

Iris L'engrenage de la précarité énergétique se manifeste aussi par problème de sécurité et de santé.

Selon un rapport de l'ONPE sur les conséquences de la précarité énergétique publié en 2017, la dégradation de l'air, causée "par le manque de ventilation, le chauffage insuffisant et les matériaux de construction endommagés" est un facteur d'apparition de maladies respiratoires, d'accidents cardio-vasculaires ou encore de perturbations de croissance chez le nourrisson. L'intoxication au monoxyde de carbone est aussi l'un des risques de sécurité majeurs pour les personnes souffrant de précarité énergétique.

Des conséquences dans le vécu des ménages et sur la santé des occupants qui engendre, de fait, un isolement social.

Nathalie Autant de raisons qui montrent l’importance d’agir ! Aujourd’hui, quelles sont les solutions ?

Iris Pour aider les ménages les plus modestes à régler leurs factures de chauffage ou mener des travaux de rénovation énergétique, le gouvernement a mis en place un Chèque Energie d’un montant moyen de 200 euros. En décembre 2021, ses bénéficiaires recevront un deuxième chèque de 100 euros pour faire face à la hausse des prix du gaz et de l’électricité.

De plus, à partir du 1er Janvier 2022, le nouveau service du ministère de la transition écologique verra le jour : France Renov’. Il accompagnera les ménages souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.

Nathalie Enfin, d’autres acteurs s’emparent du sujet. C’est le cas des lauréats des trophées organisés par le collectif Stop à l’exclusion énergétique. Citons par exemple :

  • Au sein de la chaire « Hope » de la Fondation Grenoble INP, l’organisation d’une journée d'échanges avec une trentaine d'internes en médecine pour définir une formation des généralistes à la précarité énergétique
  • L'expérimentation par le fournisseur d'énergie verte Plüm énergie d’un service minimum de l'électricité auprès de ses clients précaires pour leur garantir une puissance électrique minimale même en dehors de la trêve hivernale ».
  • L’opération de Leroy Merlin, « Mieux dans ma maison ». Pour tout achat d'un système de chauffage, 20 euros sont reversés à Stop à l'exclusion énergétique

Geoffroy Beaucoup d’initiatives se mettent en place afin de lutter contre cette forme aigfüe de pauvreté, tout particulèrement à l’approche de l’hiver. L’énergie c’est un enjeu complexe qui renvoie autant à la fin du mois qu’à la fin du monde

Ces thématiques énergétiques liées aux bâtiments sont abordées dans plusieurs formations au sein d’UniLaSalle et notamment à Amiens et à Rennes.

Nous reviendrons dans une prochaine capsule sur des initiatives permettant d’améliorer de manière massive l’isolation dans des quartier en temps record : le concept énergysprong sera l’un des sujets de nos prochaines capsules.

L’écho du Sup’

Geoffroy

  • Préparer les étudiants et étudiantes à prendre leur place dans la société en choisissant leur métier dans l’univers qui les intéresse
  • Chercher et découvrir de nouvelles solutions
  • Partager ces connaissances aux entreprises et aux collectivités afin de porter les territoires Ce sont les missions d’UniLaSalle.

Et le faire de la manière la plus vertueuse et la plus responsable possible tout en ayant le meilleur impact sociétal, tel est l’ambition du nouveau plan stratégique en cours de finalisation.

En effet, sur proposition du Comité exécutif et notamment du Directeur Général Philippe Choquet, le conseil d’administration a adopté un nouveau plan stratégique qui place le développement durable et la responsabilité sociétale comme principale priorité pour les 4 prochaines années.

Il est important de définir concrètement ce que cela signifie en tenant compte de ce qui a déjà été accompli par l’établissement, les forces qui sont les siennes, tant chez les étudiants que chez les salariés, qu’ils soient administratifs ou enseignants-chercheurs.

L’originalité de l’approche qui est aujourd’hui menée, c’est l’envie de faire pénétrer dans tous les métiers de l’école, dans toutes les associations étudiantes des pratiques non seulement durables mais d’en mesurer les effets. UniLaSalle veut passer du stade de l’ambition à celui d’engagements prouvés et qui démontrent leur efficacité. Et pour cela l’établissement va s’appuyer sur la politique qualité en visant un système de management intégré.

C’est pour définir la meilleure feuille de route possible qu’UniLaSalle se fait accompagner par l’Agence Déclic qui est en charge de cet accompagement. Marine Lejeune, consultante en charge du projet, nous présente rapidement cette agence

Interview Marine Lejeune

On le voit la collaboration est assez naturelle. Et il y a de vrais bénéfices à attendre tant pour UniLaSalle que pour l’agence Déclic.

Interview Marine Lejeune

Parmi les outils qui sont mobilisés pour mieux explorer ce qui fait UniLaSalle aujourd’hui et ce que l’Institut faire encore mieux demain, une consultation des parties prenantes a permis de réactualiser les données accumulées depuis deux ans. Cette consultation a rassemblé une quinzaine de participants venant de 4 campus de l’école : c’était l’occasion de travailler avec le campus d’Amiens. On écoute Margaux et Kelly qui ont vécu cette expérience.

Interview Kelly et Margaux

Tout début 2022, UniLaSalle sera en capacité de présenté sa stratégie DDRS et la feuille de route qui en découle. Une feuille de route opérationnelle qui permettra de faire entrer les engagements environnemetaux et sociétaux dans chaque processus, dans chaque direction avec un système clair d’actions et d’indicateurs.

Nous serons ravis de vous le présenter et de mener cette transformation avec vous tous !

Le geste du mois

Thomas Nous arrivons déjà au dernier sujet de cette capsule et cette fois-ci ce sera le sujet de l’AMAP qui sera traité. Pour cette occasion nous donnons la réplique à Lucien. Il est venu de son propre chef pour nous proposer d'en parler. D’'ailleurs n'hésitez pas en faire de même si l’envie vous tente. Lucien c’est à toi de jouer.

Lucien CORBINEAU Bonjour je m’appelle Lucien CORBINEAU, je suis en géosciences ici sur le campus de Beauvais, notamment sur tout ce qui porte sur les ressources minérales. Mais aujourd'hui je ne suis pas venu ici pour vous parler de caillou mais plutôt sur le concept de l’AMAP.

L’AMAP est le diminutif d’Association de Maintien de l'Agriculture Paysanne, c'est une association qui est présente partout sur le territoire français et même à l'international. Le but d'une AMAP c'est de mettre en lien direct des producteurs, parfois transformateur, et les consommateurs que nous sommes. L'idée c'est de mettre à disposition plusieurs fois par mois des produits qui viennent directement de producteurs locaux. On parle notamment de produits locavores car on a affaire à des producteurs situé à moins 100 km, généralement autour de 20 km du point de vente. On est sur des produits qui sont plutôt bios, responsables et solidaires.

Pourquoi ? Parce que le fait de prendre des colis de manière régulière permet de faire bénéficier les producteurs d’un salaire et donc de mieux gérer leur propre trésorerie, surtout lorsque les récoltes ne sont pas forcément à la hauteur des espérances. Dans ce cas, on aura un panier qui sera un peu plus petit mais au contraire lorsque les récoltes sont bonnes le panier sera plus gros. Dans tous les cas, si vous commencez à chercher et faire le même panier en équivalence pour les légumes par exemple, vous aurez du mal à tenir le même tarif. Ils sont plutôt très bons sur ce genre de chose.

Maintenant je souhaite vous parler à titre d'exemple de l’AMAP de Beauvais, située tout près du campus puisque l'on est à 20 minutes à pied et 8 minutes à vélo. Il existe une distribution qui se fait tous les jeudis soir où l'on retrouve des producteurs qui vont faire à la fois des légumes, du pain, de la brioche, du fromage, du beurre, des légumes secs, du miel, de la viande et même des pâtes et du sorbet. On est sur une variété de produit très importante. En plus ce qui est bien c'est que les livraisons du jeudi soir sont aussi un temps d'échange et de convivialité entre les consommateurs et les producteurs qui viennent livrer leurs produits.

De temps en temps on a aussi des animations, par exemple une personne nous avait montrés comment faire du vinaigre de cidre ou encore pour faire des conserves. On a également eu un spécialiste qui était venu pour venir gérer son compost et puis en termes de fonctionnement c'est relativement simple car en gros il y a une cotisation annuelle de 10euros qui correspondent à un petit bonus offert à la période des fêtes par l'association et sinon tout le reste ce sont juste des contrats en fonctionnement avec les différents producteurs. Ainsi, j'espère que vous aurez l'occasion de vous inscrire sur une AMAP ou une autre sachant que sur Beauvais il y en a deux : une sur la commune de Voisinlieu et une autre juste à côté du campus. Pour information, il y a des AMAP partout sur le territoire et je suis sûr que l’on peut en trouver sur Amiens, Rennes ou Rouen.

En tout cas, je vous incite vivement à faire ces petits gestes ayant une part non négligeable notamment sur les émissions de gaz à effet de serre. On est en réalité sur une action très durable.

Thomas En complément j'ajouterai qu'il est tout à fait possible d'adhérer à un contrat au cours de l'année pour cela il suffit de demander à l’un des adhérents de l'Association. En tout cas merci Lucien pour ton intervention on espère te revoir très rapidement, à bientôt !

L’agenda de la prochaine quinzaine

Nathalie Rendez-vous du 22 au 24 novembre à Lille pour la 15ème édition du Forum mondial de l’économie responsable. L’ambition est de proposer aux participants une méthodologie pour développer leur dynamique RSE et devenir acteur de la transformation de notre économie. Le Forum fait appel à des intervenants inspirants comme Julia Faure, dirigeante de la marque de vêtements éco-responsables Loom ou Paul Polman, ponte de l’économie responsable.

Iris A l’occasion de la semaine européenne de réduction des déchets du 22 au 28 novembre, Ecologic propose le 23 novembre une conférence autour de la prévention, du réemploi et du recyclage des appareils numériques. L’occasion de faire témoigner des acteurs engagés dans la transition numérique et environnementale. Notons la présence du journaliste Guillaume Pitron, qui vient de publier L’enfer numérique, voyage au bout d’un like. Une enquête qui met en lumière le coût environnemental de ce secteur dématérialisé.

D’autres actions seront déployées par les associations étudiantes des campus d’UniLaSalle : plus d’informations sur le site de la Capsule.

Geoffroy La 2ème édition du Sustainable Paris Forum aura lieu en format hybride les 1er et 2 décembre prochain. Près de 100 contributeurs partageront leurs idées et leurs initiatives. L’objectif ? Inspirer, sensibiliser et prouver la nécessité d’une transformation vertueuse et responsable de la société.

Thomas Les 2 et 3 décembre, direction Bordeaux pour la 4ème édition hybride du World Impact Summit. Ce Sommet s’organisera autour de 4 grandes thématiques : l’objectif zéro-carbone, l’économie circulaire, la relance économique par les territoires, la nature & biodiversité. Ces thématiques seront toutes connectés à l’eau, grande cause mise à l’honneur cette année.

Tous les détails sont à retrouver sur le site de la capsule...

Générique de fin

Geoffroy Et voilà la Capsule DD d’UniLaSalle, c’est fini pour aujourd’hui. On espère que cela vous a plu.

N’hésitez pas à nous partager vos courriers enthousiastes, vos propositions de thèmes et vos suggestions d’amélioration à l’adresse capsuledd@unilasalle.fr

Merci pour votre écoute et pour vos achats locavores en faveur du développement durable ! On se retrouve dans 15 jours.

Et d’ici là, vous pouvez méditez proverbe arabe : Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une solution.