Capsule DD 052 (14:33)

Un Noël pour réduire les inégalités - Le vélo dans nos campus, même en hiver ! - Notre sélection de podcasts


Download Audio | Published 9 mos ago

Episode Content

Capsule DD n°52

La Capsule DD n° 52 du 17 décembre 2021

L'actu du moment : Un Noël pour réduire les inégalités

L’écho du Sup’ : Le vélo dans nos campus, même en hiver !

Notre sélection de podcasts

  • Raclette ! On va déguster - France Inter – 05/12/2021 Ecouter le podcast
  • Vin et changement climatique, comment s’adapter ? Greenletter Club, l’écologie décortiquée - 16/11/2021 Ecouter le podcast
  • Quel tourisme alternatif est en train de s’inventer ? De cause à effets – France Culture – 14/12/2021 Ecouter le podcast

Transcription

Geoffroy C'est le vendredi 17 décembre 2021, c’est bientôt Noël, les vacances et c'est le moment de la Capsule DD.

Vous êtes bien installés, alors c'est parti !

Générique

Geoffroy Au menu, cette quinzaine :

L’actu du moment : Un Noël pour réduire les inégalités L’écho du Sup’ : Du vélo sur nos campus, même en hiver ! Et notre sélection de podcasts pour vos longues veillées enneigées !

L'actu du moment : Un Noël pour réduire les inégalités

La période de Noël est celle des cadeaux et de l’envie de faire plaisir aux autres. C’est par excellence celle de la consommation. Mais c’est aussi celle pendant laquelle s’exacerbent les inégalités : la solitude, l’éloignement mais aussi les budgets contraints en sont ressentis encore plus cruellement.

Alors peut-on réduire les inégalités pendant cette période de Noël ?

Il y a un an, nous vous présentions tout ce que l’on pouvait faire pour faire un Noël différent avec réveillon solidaire et écolo. Vous retrouverez des conseils utiles dans notre 21e Capsule.

Mais pour cette 52e Capsule, nous nous proposons de jeter un regard sur nos achats et notre façon d’acheter.

Car cette année marquée par de nouvelles craintes sur l’avenir et de budget contraint au vue de la flambée des prix et tout particulièrement celle de l’énergie.

Premier fait marquant c’est l’explosion des achats en ligne : ce marché qui représente aujourd’hui 14% des achats totaux, ne cesse de progresser + 30% en 2020, +10% en 2021. D’après l’économiste Philipe Moati, d’ici 2025, le commerce en ligne va croître plus vite que le revenu des ménages : cela signifie que le commerce de proximité va voir son volume diminuer.

Il est vrai qu’en ce temps de pandémie dont nous avons l’impression de vivre un éternel retour, il est plus facile et sûr de rester chez soi et de faire ses emplettes en ligne.

Second fait, c’est que plus de la moitié des français pensent que leurs achats vont être touchés par la hausse des prix. Cela explique en partie la diminution du nombre de cadeaux que les français envisagent d’acheter mais peut-être aussi le boom que consituent les achats de seconde main.

Comme le soulignent Oxfam et E-bay, cette année est marquée par une hausse du seconde main y compris pour les achats de Noël : 64% des 10-24 ans affirment qu’ils envisagent d’offrir des cadeaux de seconde main.

Outre le prix, les avantages sont multiples : agir pour une économie locale et circulaire, réduire le prélèvement sur les ressources : pour mémoire, il faut boire de l’eau pendant 13 ans pour absorber le même volume d’eau nécessaire pour produire un jean ! Et en général, la seconde main est achat solidaire : si on le réalise chez Oxfam ou Emmaüs…

Mais le plus important, c’est peut-être aussi changer notre regard sur notre rapport à l’accumulation. C’est ce à quoi nous invite le réalisateur Cyril Dion :

Cyril Dion

Geoffroy Se rapprocher de la nature, cela explique peut-être pourquoi Près de la moitié des français a renoncé au sapin de Noël : allez voir les sapins directement dans la forêt, c’est plus que le début du bonheur.

Si vous souhaitez approfondir ce sujet, nous vous invitons à regarder le replay de la conférence du 13 décembre proposée par Lucie Domingo, enseignante chercheuse en éco-conception qui donne tous les conseils utiles pour éviter de succomber au greenwashing en cette période si tentante.

L’écho du Sup’

Thomas Cette fois-ci dans notre rubrique de l’écho du sup c’est le vélo que nous souhaitons mettre à l’honneur !

Souvenez-vous…. En avril 2020, le programme « Coup de Pouce Vélo » était déployé partout en France par le Ministère de la transition écologique avec un plan d’aides financières de 90 millions d’euros.

Celui-ci visait à encourager la pratique du vélo comme déplacement du quotidien en proposant des aides à la réparation, à la construction de stationnement temporaire ou encore de remise en selle, cette dernière action permettant à un particulier de bénéficier d’un accompagnement théorique et pratique sur l’usage du vélo.

Cette initiative rencontra un franc succès avec plus de :
  • 1,7 millions de vélos réparés
  • Près de 6000 personnes remises en selle
  • Environ 15 000 stationnements temporaires installés
  • Et plus de 4000 professionnels référencés

Aujourd’hui, 1 an et demi plus tard, la dynamique liée au vélo semble toujours aussi importante avec un marché en plein essor. Pour exemple, la pratique quotidienne du vélo a augmenté de 27% - hors période de confinement – par rapport à l’année 2020, comptabilisant ainsi plus 3,8 millions d’usagers. L’expansion des ateliers de réparation témoignent également de cette avancée remarquable, passant de 5 en 2006 à plus de 300 en 2020 ! Comme vous pouvez le constater De nombreux citoyens et citoyennes ont sauté le pas, alors pourquoi pas vous ?

Concernant les multi-campus d’UniLaSalle, la place du vélo se fait encore timide au milieu de toutes ces voitures. Bien que moins confortable, le vélo apporte de nombreux atouts pour la santé ou encore l’environnement…mais ça vous le savez déjà ! L’idée ici est plutôt de vous informer des possibilités existantes sur vos campus et dans vos communes pour faciliter cette démarche.    

Passons au concret. Sur le campus de Beauvais, Etudiants et Salariés peuvent se diriger vers la Com’Bike, une association étudiante proposant la location de vélos, vélos-tandem et trottinettes directement sur le campus. 

Sur Beauvais même, à côté de la gare, vous retrouverez l’Association Beauvélo, proposant différents projets de mise à disposition de vélos et touchant de nouveaux publics. Cela se traduit notamment avec un atelier de réparation et des cours d’auto-réparation, des animations auprès des jeunes publics dès la maternelle ou encore la vente ou location de vélo d’occasion. 

En plus de cela, depuis le 1er décembre 2021, dans la limite de 50euros TTC, chaque habitant du territoire peut bénéficier d’une aide financière de la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis pour l’achat d’équipements de vélo de sécurité. Cela peut être un casque, un antivol de sécurité, un écarteur de danger, un avertisseur sonore ou encore un dispositif d’éclairage

Désormais direction Rennes, Iris je te laisse la parole

Iris Sur le campus de Rennes, depuis plus d’1 mois déjà vous pouvez apercevoir le tout nouvel abris à vélo pour répondre à la demande des cyclistes plus nombreux et protéger les vélos des intempéries bretonnes ! Sinon côté ville de Rennes aujourd’hui on va vous parler de la Petite Rennes ! La Petite Rennes c’est un atelier associatif de réparation de bicyclettes, parmi la dizaine d’autres ateliers qui existent sur Rennes face à une demande de plus en plus importante de cyclistes.

Où les trouvez ? Vous les trouverez, depuis peu, dans une ancienne caserne de l’écoquartier de la Courrouze.

Mais que font-ils sur place ? Au menu : conseils, réemploi, achats de pièces et réparation ! Pour les adhérents, les outils et les conseils avisés des salariés sont à leur disposition à tout moment pour réparer leur vélo. La Petite Rennes c’est aussi la filière du réemploi en récupérant des vélos d’occasion ou abandonnés et les remettant en état pour leur donner une seconde vie. Rien qu’en 2019, ce sont plus de 700 vélos qui ont été récupérés et 183 réemployés, un total de plus de 12 tonnes de métal remis sur route !

La petite Rennes ce sont aussi des ateliers pour apprendre à réparer son vélo, sur place ou dans votre quartier en métropole de Rennes...

Enfin, vous venez d’arriver sur Rennes, vous aimez faire du vélo mais pas vos amis ou simplement envie de prendre, l’air, La Petite Rennes souhaite créer du lien autour du vélo et mettre en avant son usage en organisant avec d’autres associations ou lors d’événements des balades à vélos ouvertes à tous et dans la convivialité.

Nathalie Prenons maintenant le chemin du campus d’UniLaSalle Rouen pour découvrir le Point Ravito, un nouveau club étudiant monté en septembre dernier avec pour ambition de promouvoir la pratique du vélo comme moyen de déplacement au quotidien.

Le Point Ravito a déjà à son actif plusieurs actions :

  • Des ateliers de réparation Do It Yourself, ouverts aux étudiants et aux salariés

  • La récupération et la remise en état de vélos qui vont être prêter aux étudiants (avec un casque et un antivol bien sûr !)

  • Et enfin, l’organisation de sorties vélo pour découvrir le territoire normand

A noter que Juliette Rose, Oscar Sellier et Baptiste Vincens, les trois fondateurs du Point Ravito, viennent de remporter la somme de 7 000€ dans le cadre d’un appel à projets CVEC-Crous. L’occasion notamment d’installer une borne de réparation de vélo et d’acheter du matériel de réparation. Sans compter les nombreux autres beaux projets dans leurs sacoches !

Le vélo, c’est aussi un mode de déplacement mis en avant par la Métropole de Rouen Normandie. Elle souhaite en effet que le deux-roues représente 5% des déplacements sur son territoire en 2030. Elle a donc lancé à l’automne Lovélo, un service public de location longue durée de vélos à assistance électrique, vélos pliants ou vélos cargo. Une initiative qui permet d’accélérer la transition du territoire métropolitain rouennais vers des mobilités plus douces et décarbonées.

Les podcasts du mois

Geoffroy Pour terminer cette année 2021, la Direction DD vous offre une sélection de podcasts ! Thomas Les fêtes de fin d’années se rapprochent grandement pour notre plus grand bonheur, alors quoi de mieux pour se préparer en écoutant un podcast porté sur... la raclette ! La raclette oui, mais pas n’importe laquelle.

Rendez-vous sur France Inter, et retrouvez dans l’émission du 5 décembre dernier de François-Régis Gaudry un profil bien particulier, celui de Pierre Coulon. Spécialisé dans l’élevage de chèvres et dans la fabrication du fromage, Pierre Coulon vous proposera quelques astuces pour vos restes de raclette, enfin.. s’il y en a...

Iris Toujours dans le thème du repas festif, et pour accompagner votre raclette, que diriez-vous d’un bon verre de vin ?

Gel, canicules ou pluies torrentielles : les régions viticoles vont connaître un climat plus chaud et moins stable. D’où cette question : comment les vignobles français peuvent-ils s’adapter au changement climatique ?

Que ça soit pour alimenter vos connaissances en vignobles ou animer le débat lors des repas de familles de fêtes, on vous propose le podcast SoGood avec Jean-Marc Touzard, économiste, directeur de recherche à l’INRAE et co-animateur du projet LACCAVE, un projet d’étude visant à préparer le secteur viticole au climat de demain.

Nathalie Les vacances, c’est aussi synonyme d’évasion... L’émission De cause à effets, diffusée sur France Culture, a consacré son dernier numéro aux nouvelles formes de tourisme. Les auditeurs se voient proposer un tour d’horizon des destinations attrayantes et innovantes en phase avec les urgences planétaires. Pour en parler, deux géographes et une journaliste spécialisée en slow tourisme. Un beau programme pour préparer ses futures vacances...

Tous les liens vers les podcasts sont à retrouver, bien sûr, sur le site de la Capsule DD...

Générique de fin

Geoffroy Et voilà la Capsule DD d’Unilasalle, c’est fini pour aujourd’hui. On espère que cela vous a plu.

N’hésitez pas à nous partager vos courriers enthousiastes, vos propositions de thèmes et vos suggestions d’amélioration à l’adresse capsuledd@unilasalle.fr

Merci pour votre écoute et pour vos réveillons sobres en faveur du développement durable ! On se retrouve à la rentrée.

Et d’ici là, vous pouvez méditez cette pensée non attribuée : "Il y a quatre âges dans la vie de l'homme: - celui où il croit au Père Noël; celui où il ne croit plus au Père Noël; - celui où il est le Père Noël; - celui où il ressemble au Père Noël."