Capsule DD 058 (12:57)

L’impact environnemental du 11 septembre - La charte DD des Ovalies - Le film du mois : Goliath


Download Audio | Published 3 mos ago

Episode Content

Capsule DD n°58

Capsule DD du 25 mars 2022

L’impact environnemental du 11 septembre

Echo du sup : La charte DD des Ovalies

Le film du mois : Goliath

Transcription

Geoffroy C'est déjà le vendredi 25 mars 2022 et c'est le moment de la Capsule DD.

Les étudiants de l’option Capsule DD poursuivent leur travail et nous propose l’ actualité de cette quinzaine

Vous êtes bien installés, alors c'est parti !

L’actu du moment : L’impact environnemental du 11 septembre

Geoffroy Disons le, l’heure est aux catastrophes et le scénario semble tiré d’une mauvaise série B.

Alors, plutôt que de nous appesantir sur les dérives du présent, les étudiants de l’option Capsule DD ont choisi d’appuyer sur la touche rembobinage et de nous ramener au 11 septembre 2001. Un regard décalé sur cet événement qui a marqué les esprits.

L’écho du Sup’ : La charte DD des Ovalies

Thomas : Cette semaine dans notre rubrique de « l'Echo du sup » nous accueillons Amélie Lebris. celle-ci nous parlera du concept et de la mise en œuvre d'une charte développement durable au sein des Ovalies. Bonjour Amélie peux-tu te présenter brièvement ainsi que ton association s'il te plaît ?

Amélie : Moi c'est Amélie je suis référente développement durable au sein des 27e Ovalies, cette édition aura lieu en mai 2022 et sinon je je suis en 4e année aen FISA.

Thomas : Peux-tu nous expliquer ton rôle au sein des Ovalies ?

Amélie Je crois que tout le monde connaît les Ovalies, c’'est une association de plus de 80 étudiants qui organise le plus grand tournoi de rugby universitaire européen. Sinon, moi-même je suis référente développement durable et environnement, je suis en charge de prendre en compte le développement durable au sein des Ovalies. Typiquement les problématiques à traiter ce sont le tri des déchets sur le site ou encore récemment la problématique autour du plastique, des couvert, de la vaisselle et plein d'autres choses. Au premier abord je pense à tout ce qui est environnement mais il y a aussi beaucoup de choses au niveau du handicap, des inégalités hommes-femmes, tout cela impacte vraiment chaque pôle que ce soit au niveau des partenaires que l'on engage ou même de la communication que l'on fait.

Thomas : Vous venez de créer une charte développement durable, est-ce que tu pourrais nous expliquer un peu plus cette démarche ?

Amélie : L’idée avait été engagée lors de l'édition précédente des Ovalies, et nous l'avons repris avec Lise qui travaille avec moi. l'intérêt est que la charte passe écho au sein de toute l'association, permettant de formaliser et mettre sur papier toutes les idées et les objectifs que l'on doit réaliser au pour l'événement. Concrètement la charte se structure structure cette charte en allant rencontrer les différents Pôles de l’association qui pourront étudier l’ensemble des objectifs de développement durable existant afin de voir ce que l'on pourrait prendre en compte chaque année. Cela permet de crédibiliser l’impact, nos idées, nos objectifs autour de tout ça, notamment lorsqu’on postule pour obtenir des labels tels que le label Eco-fest ou FFSU.

Thomas : Selon-toi penses-tu qu’il faudrait démocratiser cette démarche au sein de l’ensemble des associations du Groupe ?

Amélie : Pour les grosses associations telles le Gala ou les Ovalies je pense que cela est important ; Avoir qu’une seule personne référente ce n’est pas assez pour informer l’ensemble des personnes sur les questions environnementales au sein d ‘une association. J’ai oublié de mentionner que cette charte DD a été lue est signée par l’ensemble des membres de l’association, cela permet que tout ça soit ancré chez les gens. Donc commencer par les grosses associations et pourquoi pas à long terme l’étendre aux autres associations. L’idée est d’améliorer ça au fil des années.

Thomas : Merci beaucoup pour ton intervention Amélie, et à bientôt !

Le film du mois : Goliath

Geoffroy Pour égayer votre week-end, on vous propose une sortie au ciné pour voir le nouveau film de Frédéric Tellier « Goliath »

L'histoire repose sur un trio : France, professeure de sport le jour et ouvrière la nuit. qui milite activement contre l'usage des pesticides. Patrick, avocat spécialiste en droit environnemental mais qui n’arrive pas à faire entendre sa voix dans les dossiers qu’il plaide Et Mathias, lobbyiste cynique, interprété par Pierre Niney, qui est chargé de défendre les intérêts d'un géant de l'agrochimie.

Le suicide d'une jeune agricultrice précipite la rencontre de ces trois personnages qui n'auraient jamais dû se croiser.

Inspiré de l’affaire du glyphosate, le film porte à l’écran la loi du silence qui prévaut dans les milieux politiques et montre les manœuvres des lobbyistes pour discréditer les propos des militants.

Servi par un très beau casting : Pierre Niney, Gilles Lelouche et Emmanuelle Bercot, le récit est riche et sait garder la juste distance avec les personnages. Ils raisonnent avec la tradition des récits documentaires américains comme dark waters ou du fameux « Les hommes du président » d’Alan Pakula.

Si on peut regretter sa dimension réductrice voire caricaturale, il est néanmoins très prenant, jouant sur un rythme paranoïaque qui ne laisse pas indifférent.

L’agenda de la prochaine quinzaine...

Caroline Une semaine riche en animations à l’occasion de la semaine étudiante du développement durable. Retrouvez à Rennes la GreenDay jeudi spécial ESS organisée par les étudiants de Bachelors 1e année, avec notamment une conférence avec la participation de la Croix Rouge. Cette semaine sera aussi l’occasion, entre autre, pour l’association Ecochallenge d’organiser une clean walk sur le campus et pour l’association Humanit’Aime de proposer un jeu de piste sur le commerce équitable

Thomas A Beauvais, l’association étudiante Solidariterre nous a concocté un programme digne des plus grands. Chaque jour de la semaine sera consacré à un Objectif de Développement Durable. Ces objectifs se matérialiseront à travers plusieurs initiatives réparties tout au long de l’évènement.

Vous pourrez notamment y retrouver :

  • Des stands associatifs avec notamment la présence d’un maître composteur
  • Des ateliers thématiques (Sport, Sophrologie, VSS…)
  • Un ciné débat sur le film « Pirate des Caraïbes » traitant l’impact des blockbuster
  • Un frigo solidaire
  • Une vidéo au format Konbini de certains salariés traitant les enjeux climatiques
  • Une conférence sur le commerce équitable avec l’association Génération équitable et une autre sur « les énergies propres » animé par notre Enseignant Chercheur Michel Dubois

Caroline La semaine prochaine, c’est également la dernière semaine pour contribuer au CyberWorld cLean Up day challenge, n’oubliez de nettoyer vos boîtes mail pour réduire leur empreinte carbone Geoffroy Sinon, jeudi 31 mars à 11h vous pouvez participer au webinaire APCC en partenariat avec Actu Environnement sur l’hydrogène, une opportunité pour décarboner la mobilité lourde ?

Générique de fin

Geoffroy Et voilà la Capsule DD d’Unilasalle, c’est fini pour aujourd’hui. On espère que cela vous a plu.

N’hésitez pas à nous partager vos courriers enthousiastes, vos propositions de thèmes et vos suggestions d’amélioration à l’adresse capsuledd@unilasalle.fr

Merci pour votre écoute et pour vos spectaculaires plaquages en faveur du développement durable ! On se retrouve dans 15 jours.

Et d’ici là, vous pouvez méditez cette pensée attribuée à Mark Twain : “La catastrophe qui finit par arriver n’est jamais celle à laquelle on s’est préparé.”